Textes et images du bulletin du Syndicat d'Initiative des Petites-Dalles

2000


Archives anciennes où il est question des Petites-Dalles



Mémoire sur l'état des ports et cotes
de la haute et basse Normandie
1749



Memoire général des côtes maritimes
de la Normandie
1762



Plan de la plage en 1878
après la tempête
du 23 novembre 1877

Cliquez sur les images pour les agrandir




Qu'est-ce que la grotte des Petites Dalles?



Il s'agit d'une petite cavité de la craie normande, située à 1.3 km du bord de mer, dans laquelle un chantier de désobstruction est mené depuis vingt ans. Depuis dix ans, ce chantier est structuré sous la responsabilité technique de J.-P. Viard, concepteur des outils et du matériel de désobstruction (monorail, bennes autotractées, illumination et source d'énergie par courant E.D.F., etc...), et regroupe un collectif d'associations régionales ce collectif est ouvert à toutes les bonnes volontés. À ce jour, c'est près d'un millier dc mètres cubes de remplissage qui a été extrait de la cavité et stocké sur le terrain d'accès. Le principal résultat est l'augmentation conséquente du développement qui est passé de 94m (1989) à 324m (au 28 mai 1999), en faisant la troisième cavité du département, la 19e des grottes de la craie dans le bassin de Paris. Avec 255 m pour la galerie principale, dont le passage le plus bas est de 1,80 m sous plafond, la cavité est accessible même par des handicapés en fauteuil. Je précise que la grotte est fermée par une grille en raison de l'aménagement intérieur et pour des raisons de responsabilité.
 La clé peut être obtenue en prenant contact, au préalable, avec le responsable du chantier. A cette activité exploratoire, est associé un programme de recherche scientifique, comprenant la topographie du site mise à jour graduellement, l'étude karstologique, celle des graffitis de la zone d'entrée, la paléontologie, la faune et la flore. Une monographie de 44 pages (Spéléo-Drack. 18 mai 1996, disponible auprès du Centre Normand d'étude du karst) développe les acquis au début 1996. Un collectif de six jeunes (15-18 ans) du C.N.E.K. a mené une recherche spécifique sur l'affluent dit «galerie du Soutirage», récompensée par l'attribution du Prix Lanfranc en mai 1998, de la délégation Normandie dji Centre national de la recherche scientifique. Depuis 1999, le Laboratoire de géologique de l'Université de Rouen (U.P.R.E.S. -A6143 du C.N.R.S.) réalise une étude sédimentologique du remplissage karstique qui dépasse Il) m de hauteur. La recherche dans cette cavité y est donc active.
L'activité spéléologique réfléchie, menée dans la cavité, en fait une vitrine de qualité pour la promotion de la politique fédérale, et un excellent outil de sensibilisation et d'éducation en direction de la population régionale et du tourisme littoral. Dans cette optique, plusieurs manifestations ont déjà été menées ou sont en cours...

Extrait de l'article de Joel RODET paru dans SPELUNCA N°75 de décembre 1999, revue de la Fédération Française de Spéléologie.